18/12/2007

Canada-Ottawa

Le livre "Mon combat dans la Résistance FTP-MOI" sera en vente à partir de Noël au Canada, dans la ville d'Ottawa, à la librairie du Vermillon, 6600 rue Carrière, Orléans (Ontario)

09/12/2007

la ville d'Augsbourg invite un de ses anciens citoyens

Augsburger Zeitung: fuer eine freie Welt

08/12/2007

Revue de l'association du musée de la Résistance nationale de Champigny sur Marne novembre 2007

article dans revue de lassociation du musée de la Résistance nationale, novembre 2007

Cliquez sur l'article pour le lire 

01/12/2007

Commentaires en vrac...

Lorsque j'étais petite mon père, Herbert Herz, me racontait ses souvenirs extraordinaires de la Résistance, les actions accomplies et les dangers évités d'extrême justesse.
Herbert Herz habite à Ferney-Voltaire après avoir habité plus de  quarante ans à Genève. Il est depuis une vingtaine d'années, à titre bénévole, le délégué de l'organisme Yad Vashem. Il s'occupe de faire honorer les Justes parmi les Nations. Le travail à effectuer pour établir des dossiers sur ces candidats Justes est énorme et lorsque je demandais à mon père de rédiger ses souvenirs, il me répondait toujours qu'il n'avait pas le temps.
C'est ainsi que dans les années 93-94, j'ai décidé d'enregistrer nos dialogues et de mettre par écrit ses souvenirs. De retour à Genève je retranscrivais par écrit les enregistrements et nous continuions l'année suivante... Ce travail a ainsi duré plus de 13 ans et s'est achevé par la parution du livre "Mon combat dans la Résistance FTP-MOI" en janvier 2007.Ce qui n'est pas dit dans le livre est qu'Herbert Herz a reçu la légion d'honneur pour hauts faits de résistance il y a quelques années.
Le livre commence par une introduction expliquant la vie et l'intégration des Juifs allemands en Allemagne avant-guerre, se poursuit par la montée du nazisme, par l'emprisonnement de mon grand-père et de son frère sous l'inculpation fallacieuse d'avoir fraudé le fisc et l'émigration de la famille Herz vers la France, Dijon plus précisément.La majeure partie du livre explique comment Herbert a échappé quasi miraculeusement à la déportation (la boulangère l'ayant reconnu a alerté le principal du Lycée qui est intervenu auprès du Commandant de gendarmerie. Celui-ci a alors libéré Herbert. Le président Chirac a cité cette histoire dans son discours au Panthéon pendant l’hommage aux Justes au début du mois de janvier) et a ensuite trouvé le chemin de la Résistance, à Grenoble puis à Lyon et enfin à Toulon.Les actions accomplies sont légion et vont des déraillements de train de marchandises, aux sabotages d'usines collaboratrices en passant par les attaques de troupes allemandes.Les Francs-Tireurs Partisans Main d'Oeuvre Immigrée étaient les étrangers dans la Résistance communiste en France. Les cadres étaient des anciens de la guerre d'Espagne. Chez les FTP-MOI la majorité des combattants (80 à 90 %) étaient juifs. Ainsi dans le groupe de mon père, 8 combattants, 8 Juifs. Ce rôle des Juifs dans la Résistance française est méconnu et le faire connaître est une des raisons majeures de l'existence de ce livre.
Muriel

22:15 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (3)

Couverture de "Mon combat dans la Résistance FTP-MOI"

Couverture livre

Cette photo montre Herbert Herz à l'âge de vingt ans juste après la Libération devant le Saint-Eynard, montagne du Vercors près de Grenoble.