16/04/2013

Annemasse honore ses "Justes parmi les Nations" le 28 avril

Jean Deffaugt, Juste parmi les Nations, Annemasse, Guerre, Enfants juifs


Jean Deffaugt était le maire d'Annemasse pendant la deuxième guerre mondiale et a été honoré comme Juste parmi les Nations par l'Institut Yad Vashem pour avoir sauvé la vie de 42 enfants emprisonnés par la Gestapo avec leur monitrice Marianne Cohn à la prison de la Gestapo dans l'hôtel du Pax. Malheureusement Marianne Cohn a été assassinée par les Allemands. Une école d'Annemasse porte son nom.

 

Dimanche 28 avril 2013 Annemasse honore les Justes parmi les Nations à l'occasion du 68 ème anniversaire de la libération des camps de concentration et d'extermination nazis et de la journée nationale de la déportation en inaugurant une stèle à leur hommage.

Voici le programme:

A 10 h00: Rassemblement au Parc Municipal "Claudius Montessuit"

Dépôt de gerbes à "l'Arbre de la Déportation"

Inauguration d'une stèle en Hommage "Aux Justes Parmi les Nations"

Discours de Monsieur Herbert Herz, Représentant du Comité Français pour Yad Vashem Savoie/Haute Savoie

Discours de Monsieur le Maire

Participation de la Chorale du Conservatoire de Musique d'Annemasse

A 11h00: Rassemblement Place de l'Hôtel de Ville des organisations des Aciens Combattants de tous les conflits, des Corps Constitués, des personnalités civiles et religieuses, des délégations des associations de la ville et de la population.

Départ du cortège

Dépôt de gerbes à l'Hôtel du Pax

Cérémonie au Monument aux Morts

Lecture du message des Associations de Déportés, Internés et Familles des Disparus, par un membre du Comité de Section de la F.N.D.I.R.P.

Dépôt de gerbes

Retour Place de l'Hôtel de Ville, dislocation

Vin d'honneur offert par la Municipalité

Participation de l'Orchestre à Vent de la Ville d'Annemasse

La Municipalité et les Associations de Déportés et Internés adressent un pressant appel à la population et l'invitent à participer à cette manifestation.

 

D'autre part une exposition aura lieu dans le Hall de l'Hôtel de Ville du 22 au 28 avril 2013

"Ce ne sont pas des jeux d'enfants"

proposée par le comité français pour Yad Vashem

 

En finissant d'écrire cette note j'apprends le terrible attentat de Boston, je suis en pensée avec toutes ces victimes. 

Après que les bombes aient explosé lors du marathon de Boston et déjà tué douze personnes, des membres palestiniens du Hamas et du Hezbollah dansent dans les rues de Gaza et distribuent des bonbons aux passants. Cela ajoute du dégoût et de l'indécence à ce drame. Comment des êtres humains peuvent-ils se réjouir de la mort de civils innocents, en train de pratiquer leur sport? 

Commentaires

C'est grâce à des personnes comme ce Monsieur que beaucoup des nôtres ont été cachés et sauvés de la barbarie!
Merci!
Que les enfants et petits enfants soient fiers des actes de leur ancêtre!

Écrit par : Muller | 24/04/2013

Les commentaires sont fermés.