16/04/2013

Annemasse honore ses "Justes parmi les Nations" le 28 avril

Jean Deffaugt, Juste parmi les Nations, Annemasse, Guerre, Enfants juifs

Lire la suite

09/04/2013

Commémoration émouvante de Yom Ha Shoah à Carouge 2013

Cette année s'est déroulée encore une fois la cérémonie de commémoration de la Shoah. Pour la troisième année consécutive cette soirée avait lieu à la Salle des Fêtes de Carouge. Le soulèvement du Ghetto de Varsovie s'est passé il y a exactement 70 ans. Un hommage particulier était rendu aux enfants dans la Shoah, un million et demi d'enfants juifs et tsiganes ayant été assassinés sauvagement par les nazis.

La soirée était particulièrement émouvante avec les allocutions de M. Joël Herzog, président du Comité d'Organisation, de l'Ambassadeur d'Israël, des Autorités genevoises: Mme Jeanine de Haller, Maire de Carouge et Monsieur Charles Beer, Président du Conseil d'Etat. Des intermèdes musicaux par le groupe Hotegezugt ont contribué à l'émotion ainsi que les allumages de bougies par des survivants de camps de concentration, des Résistants  et des anciens enfants cachés, entourés par des petits-enfants de survivants: M. Klaus Appel, Mme Ida Grinspan, M. Herbert Herz, M. Otto Klein, Mme Danielle Morris, M. David Planner, Mme Noëlla Rouget.

Mme Ida Grinspan a fait un discours poignant sur son enfance pendant la guerre, séparée de ses parents et envoyée dans une ferme dans les Deux-Sèvres, en France, arrêtée par trois gendarmes français, elle est envoyée à Drancy. 

De là elle sera déportée à Auschwitz-Birkenau où elle connaîtra l'enfer des camps.

Sur les 1500 personnes déportées dans le même train, seuls 42 parviendront en vie à la fin de la guerre. 1229 seront gazés le jour de leur arrivée dans le camp. 

Elle avait quatorze ans lors de son arrivée dans le camp et ne doit sa survie qu'au fait d'avoir paru plus âgée et apte au travail, les enfants étant gazés dès leur arrivée. Mme Ida Grinspan a livré un témoignage bouleversant. Elle témoigne dans les écoles et a publié un livre chez Robert Laffont en 2002: "J'ai pas pleuré" (co-auteur: Bertrand Poirot-Delpech).

Les Rabbins des Communautés juives de Genève ont récité le Kaddish et le Rabbin Jacob Tolédano a chanté la prière pour les morts "El Male Rahamim". A la fin de la cérémonie il a également chanté le chant des Partisans en yiddish et en hébreu.

De jeunes adolescents ont lu des témoignages d'enfants cachés et les acteurs M. Francis Huster et Mme Guila Clara Kessous ont interprété la pièce de M. Jean-Claude Grumberg: "Maman revient pauvre orphelin", sur les traumatismes de la Shoah sur les enfants de survivants, même quand ceux-ci arrivent à l'âge adulte.

Un hommage aux 73 Justes suisses a aussi été rendu, c'est eux qui rendent l'espoir à l'humanité. Rappelons que l'Etat d'Israël décerne par l'intermédiaire de l'institut Yad Vashem de Jérusalem la Médaille des Justes parmi les Nations. Yad Vashem fête cette année ses 50 ans d'existence et a décerné   plus de 24 000 médailles des Justes parmi les Nations, dans 41 pays.

Qui sauve une vie sauve l'univers tout entier.

La cérémonie commencée à 19h30 s'est terminée dans le recueillement à 22h.

yom ha shoah 2013, geneveYom ha Shoah, Genève, 2013Yom ha Shoah, Genève, 2013Yom ha Shoah, Genève, 2013Yom ha Shoah, Genève, 2013Yom ha Shoah, Genève, 2013Yom ha Shoah, Genève, 2013Ida Grinspan, Yom ha Shoah, Genève, 2013Francis Huster,Yom ha Shoah, Genève, 2013Herbert Herz, Ida Grinspan,Yom ha Shoah, Genève, 2013Yom ha Shoah, Genève, 2013