18/06/2013

Genève cité de l'amour éphémère

Animation inattendue au Jardin Anglais en ce lundi 17 juin. Deux photographes attendaient les touristes pour les photographier avec les lettres LOVE. Les touristes et les passants se sont laissés prendre au jeu sans se poser trop de questions...

Lire la suite

16/09/2011

Iphone quand tu nous tiens...

Qui n'a pas encore de téléphone portable? De Natel comme on dit à Genève. Quelques irréductibles résistent encore et toujours à la tentation d'un acheter un parce qu'en fait... Cela ne les tente pas du tout. Leur nombre s'amenuise car l'un après l'autre ils finissent par craquer sous la pression sociale qui exige d'être joignable à toute heure. Surtout il faut répondre le plus vite possible. Chaque utilisateur a sa marque de téléphone préférée et essaie de convaincre ses amis qu'il ou elle a fait le meilleur choix: son téléphone est le plus performant du marché.

Après avoir été une inconditionnelle de la marque Nokia, j'ai fini par changer en septembre 2010, conseillée par mon fils cadet très éclairé en matière d'informatique et gadgets en tous genres.

J'ai alors acheté un Iphone. Mon premier Iphone... Car en 1 année j'en ai usé cinq!

Le premier a été changé le lendemain de l'achat: le bouton central de commande restait bloqué et il fallait éteindre le téléphone chaque fois qu'on voulait changer d'application.  Les Iphones, comme les autres smartphones, sont bourrés d'applications plus ou moins utiles et plus ou moins payantes... C'est très facile de devenir addict...

Apple Store a montré son efficacité en changeant sans problème ce premier téléphone contre un autre, puis deux semaines plus tard contre un troisième, une autre panne ayant fait son apparition. Quelques mois plus tard le troisième Iphone était changé par le quatrième (plus personne ne m'entendait, ce qui est quand même embêtant lorsqu'on téléphone...

Le quatrième m'a été volé à l'aéroport en juillet 2011 et le cinquième (racheté en toute urgence grâce à une prolongation d'abonnement) vient de m'être volé il y a quelques jours.

Et voici que l'immoralité fait son apparition. En effet j'ai découvert qu'un voleur de Iphone peut impunément aller au service technique d'Apple Store et se faire changer le téléphone volé par un autre Iphone tout neuf!!!

Les employés d'Apple, bien que prévenus du vol du téléphone et en présence du rapport de plainte effectué auprès de la police, ne peuvent pas intervenir et n'ont pas le droit de prévenir la police, même à la demande de la personne lésée.

Cette situation n'est pas pour faire décroître le vol des Iphones... Marché fort juteux.

Et la question reste: dois-je m'acheter encore un Iphone?

Depuis que je ne l'ai plus, j'ai redécouvert le plaisir de la balade du chien en compagnie d'un bon livre... et l'impression de ne plus être en attente de la sonnerie du téléphone...  Ne reste plus qu'à prévenir tous les amis qu'on redevient un sauvage inadapté du monde moderne. Avec quel plaisir!

13/09/2011

Naissance de l'Association Manny Samuel

L'Association Manny Samuel a été créée à Bellevue le 6 mars 2011. Il s'agit d'une association à but non-lucratif qui a pour but d’éditer et de diffuser des livres en relation avec la mémoire juive et le judaïsme (Editions Manny Samuel). Elle a une mission d’information par livres, blogs, émission de radios, conférences et participation à des salons du livre. Elle relie également les chercheurs et les Résistants de la seconde guerre mondiale.

C'est désormais les Editions Manny Samuel qui ont re-publié le livre de Herbert Herz: "Mon combat dans la Résistance" et qui ont financé la publication de ce livre en anglais et en allemand. 
Les titres en sont:

en anglais: « Fighting in the French Resistance », Memories of a young German Jew  (traduction de Mme Jane Brooks)

en allemand: « Als Partisan im französischen Widerstand », Erinnerungen eines deutsch-jüdischen Widerstandskämpfers (t)raduction de Dr Hilda Malka)

Le programme scolaire intègre l'histoire de la Shoah et ces livres permettent à des jeunes et moins jeunes de rentrer dans l'histoire contemporaine de façon agréable puisqu'il s'agit d'un témoignage se lisant comme un roman d'aventure. Les lecteurs de la première édition en français ont en été convaincus puisque le premier tirage de 1000 exemplaires est épuisé et qu'il a fallu une réédition en français.

Le bilan de ces dernières années est extrêmement positif et l'intérêt est marqué, également pour les lecteurs allemands. Ceci nécessite de leur part du courage: vouloir revisiter sa propre  histoire n'est pas toujours facile. Il faut accepter de se remettre en cause.

L'association est formée de bénévoles qui mettent tous de l'énergie et du temps pour que l'histoire ne se renouvelle pas. Les moyens financiers de l'association sont minimes et l'association a besoin de fonds pour continuer sa mission éducative et de devoir de mémoire afin de pouvoir publier de nouveaux livres sur ce thème ou d'autres reliés.

Appel est donc fait à tous les généreux donateurs et sponsors pour aider à remplir la caisse de l'Association Manny Samuel. Cette aide peut aussi parvenir sous forme de commande de livres, dans la langue de son choix, français, anglais, allemand.

Pour les commandes envoyer un mail à: miouriel@gmail.com

ou écrire à : Association Manny Samuel, 8 chemin de la Chênaie, 1293 Bellevue

Pour faire un don voici le compte (postal) de l'Association Manny Samuel:

IBAN CH91 0900 0000 1219 5864 5
BIC POFICHBEXXX
Le prix d'un livre est de 29 CHF ou 21 euros, + frais de port
Actuellement le livre en français est en vente à la librairie du Rameau d'Or à Genève, à la librairie Menorah
le livre dans les trois langues se trouve au kiosque à journaux du restaurant 1 du CERN
Il sera bientôt vendu également par la centrale d'achats INTERFON
Dans le pays de Gex: kiosque à journaux du centre Leclerc, librairie du Lycée à Ferney, librairie Centrale à Ferney.
A Augsburg, Allemagne, en allemand, français et anglais: Musée Juif Augsburg
A Paris: librairie du Mémorial de la Shoah
A Grenoble: musée de la Résistance Grenoble.
A Champigny: musée de la Résistance
livre français allemand anglais.jpg
L'Association Manny Samuel tient à remercier chaleureusement Mmes Brooks et Malka pour leur traduction bénévole de cet ouvrage.
Les Editions Manny Samuel seront présentes au Salon du livre de Nancy 2011 et au Salon du livre de Francfort 2001, sur le stand de l'ASDEL, représentant les diffuseurs, éditeurs et libraires suisses.

 

04/02/2008

Bientôt une traduction en hébreu

Marc Sarrabia, un journaliste israélien vivant dans un kibboutz en Israël, a décidé de traduire le livre "Mon combat dans la Résistance FTP-MOI"  en hébreu pour que les jeunes Israéliens puissent connaître l'histoire d'Herbert Herz. Marc est parfaitement bilingue français-hébreu. Merci Marc!

22:41 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (0)

01/12/2007

Commentaires en vrac...

Lorsque j'étais petite mon père, Herbert Herz, me racontait ses souvenirs extraordinaires de la Résistance, les actions accomplies et les dangers évités d'extrême justesse.
Herbert Herz habite à Ferney-Voltaire après avoir habité plus de  quarante ans à Genève. Il est depuis une vingtaine d'années, à titre bénévole, le délégué de l'organisme Yad Vashem. Il s'occupe de faire honorer les Justes parmi les Nations. Le travail à effectuer pour établir des dossiers sur ces candidats Justes est énorme et lorsque je demandais à mon père de rédiger ses souvenirs, il me répondait toujours qu'il n'avait pas le temps.
C'est ainsi que dans les années 93-94, j'ai décidé d'enregistrer nos dialogues et de mettre par écrit ses souvenirs. De retour à Genève je retranscrivais par écrit les enregistrements et nous continuions l'année suivante... Ce travail a ainsi duré plus de 13 ans et s'est achevé par la parution du livre "Mon combat dans la Résistance FTP-MOI" en janvier 2007.Ce qui n'est pas dit dans le livre est qu'Herbert Herz a reçu la légion d'honneur pour hauts faits de résistance il y a quelques années.
Le livre commence par une introduction expliquant la vie et l'intégration des Juifs allemands en Allemagne avant-guerre, se poursuit par la montée du nazisme, par l'emprisonnement de mon grand-père et de son frère sous l'inculpation fallacieuse d'avoir fraudé le fisc et l'émigration de la famille Herz vers la France, Dijon plus précisément.La majeure partie du livre explique comment Herbert a échappé quasi miraculeusement à la déportation (la boulangère l'ayant reconnu a alerté le principal du Lycée qui est intervenu auprès du Commandant de gendarmerie. Celui-ci a alors libéré Herbert. Le président Chirac a cité cette histoire dans son discours au Panthéon pendant l’hommage aux Justes au début du mois de janvier) et a ensuite trouvé le chemin de la Résistance, à Grenoble puis à Lyon et enfin à Toulon.Les actions accomplies sont légion et vont des déraillements de train de marchandises, aux sabotages d'usines collaboratrices en passant par les attaques de troupes allemandes.Les Francs-Tireurs Partisans Main d'Oeuvre Immigrée étaient les étrangers dans la Résistance communiste en France. Les cadres étaient des anciens de la guerre d'Espagne. Chez les FTP-MOI la majorité des combattants (80 à 90 %) étaient juifs. Ainsi dans le groupe de mon père, 8 combattants, 8 Juifs. Ce rôle des Juifs dans la Résistance française est méconnu et le faire connaître est une des raisons majeures de l'existence de ce livre.
Muriel

22:15 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (3)

28/11/2007

Livres en résistance

Rencontres d'écrivains autour du thème de la littérature résistante. Samedi 1er décembre de 10h à 16h à la Médiathèque Jean-Prévost, place du 11 novembre, Bron. Une dizaine d'auteurs seront présents dont H. Herz.

Organisé par l'association "Les Amis de l'Histoire, association Roger Pestourie", 69500 Bron, France

19:11 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (0)

05/06/2007

"Mon combat dans la Résistance FTP-MOI" réaction d'une lectrice

bonjour Muriel,
 Je vous écris ce petit mail pour partager avec vous mes impressions après avoir lu avec beaucoup d'émotions le livre que votre père a écrit grâce à votre soutien et à votre écoute.
Merci à tous les deux pour ce magnifique exemple transgénérationnel!
Merci aussi pour l'immense espoir d'humanité.
En parcourant le récit de votre père, tout individu peut encore croire qu'à son échelle, il est toujours possible de résister à l'injustice et à la bestialité de certains autres humains.
J'ai été fascinée par la jeunesse du récit, par les détails qui font qu'une journée difficile, voire dangereuse, pouvait se transformer en une journée de plaisir ou de bien être!
La curiosité, l'ingéniosité et le bon sens du moment semblent toujours présents dans les décisions de votre père.
Il parle toujours de chance, mais au fond, n'est ce pas son immense talent à percevoir le détail que l'autre ne voit pas et qui peut sauver la vie.
j'ai été touchée par le lien avec sa mère maintenu tant qu'il a pu.
J'ai admiré l'ancrage dans la vie  au quotidien, de tous les membres de sa famille, sa mère, elle aussi active, ne se laisse pas décourager par l'adversité, son frère, à travers la lecture des lettres adressées à sa mère...
Enfin, votre père qui semble n'avoir jamais été abandonné par ses valeurs familiales et sans doute aussi, malgré l'absence de territoire,par une certaine sécurité psychique qui lui ont permis de rester confiant tout au long de ces années difficiles.
La présence du vélo dans son existence et dans son récit ressemble à une ritournelle qui vient renforcer le sentiment que j'ai eu en le lisant, que dans la vie, il est important....d'avancer! (sous la protection des êtres qui nous sont chers)
J'ai été touchée encore, à la fin de son récit, par la pudeur de ses émotions au moment où il découvre les horreurs de la Shoa et le non retour de son frère.
Votre père se tourne résolument vers la vie tout en conservant en lui ce devoir de mémoire essentiel.
Je vous remercie tous les deux pour cet exceptionnel témoignage!
Avec toute ma reconnaissance et mon admiration,
 
Sylvie Crotti-Katz

18:58 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (0)

14/05/2007

lettres de lecteurs

Salut Muriel,
Je voulais simplement te dire que j'ai lu le livre. Je l'ai trouvé extrêmement intéressant. L'histoire est racontée avec simplicité, ce qui en rajoute au témoignage.
Bravo.
Amitiés, Michael

 

 

Chère Muriel,

Je voulais te dire que je viens de terminer de lire le livre de ton
père, où tu as beaucoup coopéré. Alors merci, parce que ce livre de souvenir
(raconté avec maestro, avec force détails passionnants et sur un sujet peu
raconté je crois ) est incontournable.
Ton père a fait des choses fabuleuses et c'est une très bonne idée de
l'avoir aidé à les mettre par écrit.
Je lui souhaite beaucoup de lecteurs et t'embrasse.

 Marianne

 

Dear Muriel,

 I have just finished the book -- a real tour de force, and extremely moving, especially the sections devoted to your father's beloved brother, z''l. I  just read the chapter about Lyons in your father's book. What incredible bravery he and his comrades displayed!!I am so glad that I read the book, and am going to pass it on to Nadia as MUST reading.

 Have a good weekend,

 Sev

 

 

23:51 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (0)

11/05/2007

Sabotage d'usine

"L’une des premières actions auxquelles j'ai participé était le sabotage de l’usine Soulage, un atelier de réparation de wagons en bordure du chemin de fer, dans un quartier sud de Grenoble. C'était par un calme dimanche après-midi. Pour entrer nous avons simplement sonné. Le concierge a entrouvert la porte. Deux d'entre nous se sont présentés:

« On vient pour l'embauche. »

« Revenez demain » a dit le concierge

« Résistance » fut la réplique, avec le revolver braqué sur le concierge. « Faites-nous entrer. »

Il n'a pas opposé de résistance. Les deux premiers d'entre nous sont entrés. Les autres ont suivi à vélo avec dans les sacs à dos, dans les sacoches, le matériel, c'est-à-dire les bombes. Et là aussi nous avons placé des bombes dans les machines pour les faire sauter. Mon propre rôle, ce jour-là, c'était de tenir le concierge en respect."

Herbert Herz, né en 1924 à Augsbourg en Bavière, raconte successivement son enfance en Allemagne, les tribulations de sa famille lors de la montée du nazisme, son émigration et sa venue à Dijon en 1934.

Rattrapé par les nazis en France dès la débâcle de 1940, il échappe de peu en 1942 à la déportation et entre en clandestinité puis s’engage dans la résistance armée au sein des FTP-MOI, les Francs-Tireurs et Partisans de la Main d’Oeuvre immigrée. Son témoignage veut contribuer à mieux faire connaître la participation des étrangers à la résistance française et parallèlement l’engagement des Juifs dans la lutte contre les hitlériens.

Après avoir travaillé au CERN et vécu à Genève, il habite depuis peu à Ferney-Voltaire. En tant que délégué de l’Institut Yad Vashem de Jérusalem dans notre région il recherche et fait honorer de la médaille des Justes les personnes ayant sauvé des Juifs au péril de leur vie du temps

01:43 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (0)

08/05/2007

Le Trauma une clinique du Mal

 Hôpital cantonal de Genève

 

Programme du mardi 8 mai 2007 

 

Mardi 8 mai 2007

09:00 - 14:00

Accueil des participants - Inscriptions, Auditoire Marcel Jenny

10:00 - 12:00

ATELIERS (sur inscription) : 
Pratiques et modèles d'intervention : Analyses de cas et trajectoires cliniques

Atelier 1 : Accueil, intervention de crise et debriefing, Auditoire Marcel Jenny, niveau 0
O. DUFOUR, G. HOURTON, G. RUBOVSKY, S. VIRGILLITO
Atelier 2 : Psychothérapies et psychodrame, Salle Opéra, niveau 0
A. ANDREOLI, Y. BURNAND, MF. COCHENNEC, S. ISCHY, P. OHLENDORF, P. PRADA

12:00 - 14:00

Repas

14:00 - 14:30

Ouverture du congrès:
F. LEBIGOT, A. ANDREOLI, V. DUBOIS: Rédacteurs en chef de la Revue Francophone du Stress et du Trauma
C. DELECRAZ Commissaire de l'exposition "Scénario Catastrophe" du Musée d'Ethnographie de Genève

14:30 - 15:00

 

Conférence inaugurale
H. HERZ (Genève) Mon parcours dans la clandestinité et dans la résistance
Président: D. SMAGA

15:00 - 17:00

Session Plénière 1 : Figures du mal
Présidents: D. HALPERIN, G. RUBOVSZKY

D. CREMNITER (Paris) L'horreur au quotidien dans la vie d'aujourd'hui
V. DUBOIS (Bruxelles  Expériences cambodgiennes
B. BIERENS DE HAAN (Paris)  Nouveaux esclavages : Les intervenants humanitaires confrontés au mal radical
A. BOSCOBOINIK BOURQUARD(Fribourg)  La chasse au bouc émissaire

17:00 - 17:15

Pause

17:15 - 18:30

Débat : La clinique du trauma entre idéal humanitaire, économies du désastre et projet thérapeutique
Président: V. DUBOIS

B. SARACENO (WHO-OMS), F. DUCROCQ (Lille), A. LAUBSCHER (Genève)

18:30 - 19:30

Apéritif dînatoire

19:30 - 21:30

Conférences plénières
A. HAYNAL (Genève) Freud, sa maladie et nous
PL. ASSOUN (Paris) : Freud, la psychanalyse et le problème du mal
Présidents: A. ANDREOLI, F. LEBIGOT Discutant: F. PALACIO

02:25 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (0)

04/05/2007

deuxième blog

J'ai créé antérieurement un autre blog où on peut lire en particulier les articles ayant déjà paru sur le livre "Mon combat dans la Résistance FTP-MOI" d'Herbert Herz et les autres évènements ayant eu lieu autour du livre , tels que le festival du film de la Résistance à Grenoble ou le café littéraire de Ferney-Voltaire etc..

 Voici l'adresse: www.herbertherz.blogspot.com

 

Muriel Spierer 

23:23 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (0)